Italie : Trois associations de consommateurs accusent McDonald’s

Italie : Trois associations de consommateurs accusent McDonald’s

0

Le ciel s’assombrit pour McDonald’s en Italie. Trois associations de consommateurs ont annoncé, ce mardi, avoir porté plainte devant la Commission européenne pour “pratiques anticoncurrentielles”. Le groupe américain est soupçonné d’avoir fixé des loyers excessifs à ses franchisés, il encourt une sanction pouvant s’élever à 10 % de son chiffre d’affaires mondial.

La plainte est soutenue par des syndicats internationaux et européens, dont la CGT, Codacons, Moviemento Difesa del Cittadino et Cittadinanzattiva. Ils accusent le géant du fast-food “d’abuser de sa position dominante sur le marché européen de la restauration rapide, de fausser la concurrence et de pénaliser aussi bien les franchisés que les consommateurs“.

McDonald’s, exige que ses franchisés louent les biens immobiliers qui sont sa propriété, et d’après la plainte, McDonald’s abuse de cette position dominante de propriétaire en fixant des prix de loyer excessifs (jusqu’à dix fois plus élevés que ceux du marché). Le groupe pourrait encourir de sévères sanctions pouvant s’élever à hauteur de 10 % de son chiffre d’affaires mondial. Dans la foulée, trois syndicats européens, dont la CGT, ont adressé au Parlement européen trois pétitions accusant McDonald’s de maltraiter ses employés. La CGT “demande à l’Union européenne d’enquêter sur l’organisation structurelle de McDonald’s “.

La Commission européenne a bien confirmé avoir reçu la plainte. Cependant, la procédure va certainement s’avérer très longue, car il est impossible d’évaluer le temps que prendra cet examen. On peut compter sur le géant du fast-food, ses moyens de pression et sa cohorte d’avocats pour faire traîner les choses voire à empêcher l’ouverture d’une enquête et à terme à l’application de sanctions.

Crédit photo :  Mike Mozart

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez