François Baroin : plutôt Sarkozy que Juppé

François Baroin : plutôt Sarkozy que Juppé

0

Les temps sont durs pour Nicolas Sarkozy, et un ralliement de cette nature ça doit faire du bien. François Baroin, le président de l’Association des maires de France a annoncé son soutien à une éventuelle candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite. “Je m’engagerai pour Nicolas Sarkozy, mon choix est fait depuis longtemps“, a déclaré le sénateur-maire de Troyes, à l’occasion du Grand Rendez-vous d’Europe 1/Le Monde/iTELE. “Je n’ai pas de doutes sur sa candidature“, ajoute-t-il.

Cela peut paraître comme un positionnement étonnant pour celui qui n’a jamais caché son admiration pour Jacques Chirac. On imagine François Baroin choisir plutôt Alain Juppé, qui s’impose plus comme l’héritier politique de celui qui fut pendant 12 ans le président de la République. Cependant, malgré une vision, et une manière de faire proche, de vieux antécédents demeurent.

En 1995, François Baroin entre alors au gouvernement Juppé. Plus jeune ministre, il en est aussi le porte-parole. Il ne restera que quelques mois, on lui reproche d’être trop jeune, trop inexpérimenté, trop présent à Troyes et pas assez à Paris. Alain Juppé ne le soutiendra pas, et au contraire, va écarter le jeune protégé de Chirac. François Baroin lui en tiendra rigueur longtemps. A tel point que, durant la campagne de 2002, alors que les deux hommes voyagent dans le même train, François Baroin fait tout pour éviter Juppé lui aussi en campagne pour Jacques Chirac.

Une manne pour Nicolas Sarkozy, ravi de montrer que tous les chiraquiens ne sont pas tous juppéistes, et de rassurer son électorat plus modéré. Le patron des maires de France sera donc placé en première ligne dans la campagne de l’ancien président. On parle même de “Sarkozy à l’Elysée, Baroin à Matignon”.

Crédit photo :  Fondapol

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez