Les Vinyles de Radio-France aux enchères

Les Vinyles de Radio-France aux enchères

0

Des milliers de vinyles 45 ou 33 tours aux enchères, c’est assez rare. C’est ce qu’a proposé Radio France ce dimanche, en effet, la radio possède en effet le plus souvent les différents disques en double ou en triple exemplaire.

Pour un collectionneur ou un fan de musique et de vinyles, comme le dit si bien, Elsa Joly-Malhomme, la commissaire-priseur de cette vente inédite, « c‘est la caverne d’Ali Baba du disque ». D’ailleurs, pour la circonstance le fameux studio 104 de la Maison de la Radio dont le hall a été décoré de pochettes de disque. Evidemment, il y a des lots particulièrement intéressants à la fois dans l’originalité, la diversité et surtout la qualité. Ils ne sont pas considérés dans un état parfait, car ils ont tous une étiquette, ORTF ou Radio France collée sur le rond central. Cependant, ils sont en état “Ex” (Excellent) ou “VG” (très bon). On peut même dire que l’étiquette précisant que le disque vient de ce fonds de Radio France, est un plus.

C’est l’occasion de retrouver “l’histoire de la musique diffusée sur les antennes de la Maison ronde depuis les années 60″, explique Marc Maret, le directeur de la discothèque.

Côté rareté, on peut signaler des vinyles promotionnels de Nirvana, mais aussi un 45 tours de France Gall, Zoi Zoi, qu’on ne retrouve sur aucune de ses intégrales par exemple. Sans oublier, un rarissime Syd Barrett, guitariste flamboyant et âme torturée, membre des Pink Floyd (avant Gilmour), Octopus/Golden Hair, édité a une soixantaine d’exemplaires à l’époque (en 1970), seulement pour la promo qui s’est vendu 10 500 €.

Crédit photo : Alexandru Iordan

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez