Sexe des seniors : meilleur pour la santé des femmes, que pour les hommes

Sexe des seniors : meilleur pour la santé des femmes, que pour les hommes

0

On a plutôt tendance à imaginer, que de toute façon, cela ne peut pas faire de mal. Eh bien, ce n’est pas si sûr, car selon des chercheurs américains, faire l’amour passé 57 ans serait bénéfique pour les femmes, mais altérerait la santé cardiovasculaire des hommes.

 Ce sont des chercheurs de l’Université d’État du Michigan, qui se sont mis en tête de connaître la façon dont le sexe influe sur la santé cardiaque des seniors, et des personnes âgées, et du côté masculin, les résultats sont un peu inquiétants. L’expérience s’est échelonnée sur plusieurs années. Les chercheurs ont utilisé les données de 2 204 personnes âgées de 57 à 85 ans en 2005 pour les premières et les secondes ont été réalisées, 5 ans plus tard. Ces données concernaient la fréquence des rapports sexuels, le niveau de plaisir, ainsi que certaines mesures cardiovasculaires (rythme cardiaque, niveau de protéines C réactives…). Le résultat et les conclusions sont sans appel, les hommes, qui avaient plus d’un rapport par semaine voyaient leur risque d’accident cardiovasculaire multiplié par 2, et ce comparé aux abstinents.

 Reste à comprendre pourquoi, et le Pr Hui Liu, principal auteur de ce travail a sa théorie, « parce que les hommes âgés, pour des raisons médicales ou émotionnelles, ont plus de difficultés à atteindre l’orgasme, que leurs homologues plus jeunes, ils peuvent créer eux-mêmes un plus grand degré de stress et d’épuisement”. Il faut aussi rajouter dans les causes, le recours à des médicaments pour améliorer les performances, qui peuvent s’avérer par contre dangereux au niveau cardiaque. Les scientifiques encouragent donc les hommes, passé un certain âge à évoquer le sujet avec leur médecin traitant.

 Par contre du côté féminin, c’est un peu le contraire. Celles qui connaissent régulièrement l’extase, ont présenté un plus faible risque d’hypertension 5 ans après. “Des études antérieures suggèrent qu’une relation forte diminue le stress et favorise le bien-être psychologique “, ajoute Hui Liu. “Sans oublier la libération d’hormones au moment de l’orgasme, sans doute bénéfique pour la santé. »

 Les “cougars” vont bientôt pouvoir expliquer qu’elles trompent leur mari avec des plus jeunes, non seulement par souci de pas les fatiguer et éviter “une catastrophe” et en plus parce qu’elles poursuivent personnellement un traitement médical…

Crédit photo :  Henri Kwikstori

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez