“Merci Jacquie et Michel” : la réussite du porno, 100 % français

“Merci Jacquie et Michel” : la réussite du porno, 100 % français

0
Le site pornographique “Jacquie et Michel”, vient de lancer son magazine papier. Vous allez me dire, pourquoi vous en parler, puisque comme tout le monde, vous ne savez pas de quoi il s’agit. Pourtant, ce site au profil très populaire, est devenu en quelques années une marque présente sur de multiples supports. Cette réussite doit faire plaisir aux défenseurs du “fabriquons Français”, car c’est une réussite 100 % made in France.
L’histoire veut qu’un enseignant, en 1999, Michel, profite d’un stage d’observation pour s’initier à l’informatique. Il crée un site dédié au partage et à l’échange de photos de voyage. Quelques jours plus tard, le cliché d’un couple entièrement nu y est posté. Ces Français en voyage aux États-Unis ne se doutaient pas, qu’ils venaient d’initier un concept. Les audiences de ces ébats explosent. Notre enseignant, par nature très ouvert aux nouveautés, décide donc de poursuivre sur sa lancée. Des dizaines de clichés arrivent, le site JacquieetMichel.net est né.
La progression est régulière, à tel point qu’en 2005, Michel quitte son sacerdoce à l’Éducation nationale pour s’y consacrer à plein temps, et en profite au passage, pour déposer la marque Jacquie et Michel.
Après, c’est une montée en puissance classique, et une professionnalisation. Michel décide alors de faire appel à un réalisateur de métier, mais en gardant l’idée originelle. C’est-à-dire, pas d’acteurs professionnels, un style un peu rudimentaire, des décors façon “la cuisine” ou le “jardin”, et des dialogues crus, “bien de chez nous”. Le site JacquieetMichelTV cartonne.
Le tournant se situe en 2011, sur un tournage, une amatrice envoie, « merci Jacquie et Michel ». La phrase, fait tilt pour Michel qui demande aux actrices de le répéter au milieu de scènes. Cela devient une véritable marque de fabrique, qui la tire du petit monde du X. Elle rempli, les gorges des supporters dans les stades de football ou de rugby, elle pénètre les chansons sur YouTube…et c’est l’érection dans la fréquentation du site.
Actuellement, la petite entreprise ne connaît pas la crise avec un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros en 2015. Une première boutique physique de ce qui est désormais un groupe aux diverses propositions. C’est toujours dans la même logique de présence sur tous les supports, que Jacquie et Michel ont débarqué en kiosque, vendredi 30 septembre. Le premier magazine a été tiré à 60 000 exemplaires.
Ne voulant pas s’arrêter là, l’entreprise prépare sa montée en gamme, avec des vidéos à gros budget et des acteurs professionnels. Elle va même percer le marché américain, pourtant très difficile. Cela ravira, peut-être les défenseurs du “made in France”. Oui, monsieur, du porno ! Mais du porno Français !
And now, thank you, Pamela and John !

Crédit photo :  l’or du temps

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez