A 105 ans, ça roule pour Robert Marchand

A 105 ans, ça roule pour Robert Marchand

0
Il s’appelle Robert Marchand, et il n’arrête pas de battre des records. Ce Français de 105 ans vient de parcourir 22 kilomètres à vélo en une heure. Inutile de vous dire qu’il est champion dans la catégorie des plus de 105 ans. Cependant, il n’est pas parvenu à battre son record réalisé dans la catégorie “reine” des plus de 100 ans en 2014 avec 26,9 kilomètres.
Le centenaire, a donc réalisé plus de 90 tours de 244 mètres de la piste de Saint-Quentin-en-Yvelines, et son meilleur temps pour un tour est de 35 secondes. Cependant, attention au vu des derniers évènements, avant d’être complètement homologué par l’Union cycliste international (UCI), le jeune homme doit encore passer le cap des tests antidopage. L’Union cycliste internationale a d’ailleurs spécialement créé la catégorie Masters des plus de 100 ans pour lui.
Pour réaliser ces performances, ce centenaire peut compter sur sa grande détermination, mais aussi sur des aptitudes physiques exceptionnelles. Pour Jean-Michel Richefort, qui surveille son entraînement, notre champion « a un cœur d’une personne de 60 ans, il n’a pas dépassé 100 pulsations cardiaques. Cinq minutes après, son rythme cardiaque était redescendu à 70 pulsations par minute ».
Robert Marchand, est né le 26 novembre 1911, il a donc vécu les deux Guerres Mondiales, et à titre personnel, il fut pompier de Paris de 1932 à 1936, corps qu’il est contraint de quitter pour refus d’obéissance. Puis, il a bourlingué au Venezuela à partir de 1947 pour y être éleveur de poulets, puis conducteur d’engins, et enfin, planteur de canne à sucre. Il sera aussi bucheron au Canada. Son retour en France le fera devenir maraicher, vendeur de chaussures puis marchand de vin.
Toute sa vie, il a fait du sport en suivant la mode des années 1920 qui met en lumière le vélo, la gymnastique et l’haltérophilie.
A noter, qu’il est encore syndiqué à la CGT retraités à ce jour, ce qui doit en faire un des plus vieux. Il reste fidèle à ses engagements puisqu’il fut membre du Parti communiste et bien sûr, a participé aux mobilisations du Front populaire en 1936.
Comme quoi, être “pour la dictature du prolétariat” et adepte de la “petite reine” ça conserve.

Crédit photo : fadhloy

 

 

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez