Costa Rica : 98 % de son électricité provient des énergies renouvelables

Costa Rica : 98 % de son électricité provient des énergies renouvelables

0
Le Costa Rica, n’est pas un pays dont on parle souvent au niveau international. Ce relatif petit Etat peut pourtant enorgueillir d’avoir été en 2010, selon l’indice d’inégalité des genres, déclaré le pays le plus égalitaire d’Amérique Latine. En 2016, c’est une autre belle prouesse qu’a réalisée le Costa Rica, en effet 98,1 % de la production d’électricité ont été tirés des énergies renouvelables.
Pour réaliser cette performance, le Costa Rica utilise en priorité l’électricité provenant à 74,35 % des cours d’eau et de la pluie, traités par d’immenses centrales hydroélectriques. Ensuite, parmi les énergies utilisées, on trouve en deuxième position les centrales géothermiques avec 12,74 % des besoins énergétiques, suivies par les éoliennes transformant le vent en énergie consommable représentant 10,3 %. Loin derrière, figurent la biomasse et l’énergie solaire qui ont joué un rôle assez négligeable avec 0,73 % de part d’énergie pour la somme des deux. Les deux dernières devraient faire l’objet d’un projet de développement dans les prochaines années.
Cette année, le 6 octobre dernier fut le seul jour ou l’ICE (l’Institut de l’électricité du Costa Rica) a été obligé de remettre un peu d’énergies fossiles dans les centrales pour combler le manque d’électricité.
Bien sûr, il faut préciser que le pays bénéficie d’atouts naturels, avec ses nombreux cours d’eau. De plus, si le Costa Rica s’étend sur 51 000 kilomètres carrés, il compte 4,9 millions d’habitants, c’est-à-dire 13 fois moins d’habitants que l’Hexagone. Cela réduit considérablement les besoins en électricité. Cependant, cela n’enlève en rien les efforts consentis par ce pays, pour utiliser au mieux ces ressources et s’être engagé sur la voie de l’énergie renouvelable. Une option certainement moins évidente et immédiate que d’autre à la base, mais qui porte ses fruits sur le long terme. Cela doit servir d’exemple pour d’autres nations.
Concernant le Costa Rica, pour rester dans cette optique, il faudrait maintenant s’attaquer aux transports puisque les voitures à carburant, les bus et les trains émettent environ 70 % du carbone produit par le Costa Rica en 2014.

Crédit photo : eric

 

 

 

 

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez