De la victoire au mondial, à la défaite en justice pour Nikola Karabatic

De la victoire au mondial, à la défaite en justice pour Nikola Karabatic

0
Les parquets se suivent, mais ne se ressemblent pas du tout. C’est sur un tout autre terrain, que celui d’un match de hand-ball que les frères Nikola et Luka Karabatic jouent actuellement. En effet, ils ont été reconnus coupables ce mercredi en appel dans l’affaire des paris. Ils sont condamnés à des amendes allant de 10 000 à 40 000€ et à de la prison avec sursis.
Voilà, qui a dû nettement refaire descendre l’euphorie de la victoire dans la famille Karabatic. Quelques jours après avoir gagné le mondial de hand-ball et être désigné meilleur joueur de la compétition, Nikola Karabatic a cette fois perdu, en changeant de parquet. Il reste bien dans la liste des personnes qui ont été reconnues coupables d’escroquerie et de complicité d’escroquerie par manœuvres frauduleuses. Les faits concernent un match de Rennes entre Cesson-Sévigné et Montpellier.
Il n’est pas le seul accusé, ils sont quinze prévenus, condamnés ce mercredi par la cour d’appel de Montpellier à des peines de prison avec sursis et des amendes délictuelles allant de 10 000 à 40 000 €. Dans cette sentence, il est à noter que le président d’audience Georges Leroux a minoré les peines infligées des huit joueurs de la liste impliqués. Ce sera donc des peines de prison avec sursis pour chacun des joueurs, à l’exception de Mickaël Robin qui a été acquitté.
On devrait, en toute logique, voir tout ce joli petit monde se pourvoir en cassation. Néanmoins, la démarche sera plutôt d’étudier la forme avec une éventuelle violation du droit et non sur le fond.
Il sera intéressant de voir maintenant comment le petit monde du hand-ball et de sa périphérie va traiter et assimiler cette affaire. Comment se comporter avec celui qui est devenu la pépite du hand-ball français ? Doit-il être plus “pardonné” parce que c’est un grand champion ?
Les premières réactions des avocats sont significatives, Philippe Nemausat (avocat de Nikola Karabatic) a déclaré « l’image de Nikola Karabatic est quelque chose d’immentissime. On ne peut pas la ternir. Il vient d’être élu meilleur joueur du Mondial, il est à nouveau champion du monde, il est intouchable. La décision de justice, c’est autre chose ». De son côté, Thierry Herzog (avocat de la Française des Jeux) signale que « pour ces grands sportifs, pour lesquels les jours se suivent et ne se ressemblent pas, sont donc déclarés coupables d’une triche. C’est une affaire grave, et le constat le plus triste est que ces sportifs censés donner à la jeunesse de notre pays un exemple, donnent, par le déroulé de ce procès et l’arrêt qui vient d’être donné, un bien mauvais exemple ».

Crédit photo : David DO VAN MINH

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez