Les Français consomment de plus en plus de bière

Les Français consomment de plus en plus de bière

0

En cherchant bien, on trouve tout de même des personnes, et des secteurs dans le domaine économique, qui se portent bien. En France, malgré une tendance à la réduction de consommation d’alcool générale, la consommation de bière, a augmenté de 3 % chaque année depuis 2014, a indiqué Marc Vermeulen, le PDG de Kronenbourg.

Plus exactement, l’association “Brasseurs de France” a rappelé avoir communiqué sur un marché 2014 à 2,8 %, en croissance et un marché 2015 aux alentours de 3%. Concernant 2016, les chiffres sont en cours d’évaluation, mais sans surprise de dernière minute, ils devraient être dans la continuité. A mi-mars 2017, on atteint déjà 20 % des volumes annuels.

Cette augmentation, représente un paradoxe dans un marché plutôt en régression. Cependant, elle s’explique en partie, par le fait que la bière a progressé dans le même temps, dans le paysage des boissons alcoolisées en France, de 33 % à 34 %. Elle séduit de nouveaux consommateurs, qui se tournaient autrefois vers d’autres produits comme le vin ou des alcools plus forts.

Cependant, tout cela ne s’est pas fait tout seul, et on peut y voir aussi un effort de toute la filière pour renouveler, agrandir et moderniser l’ensemble de l’offre. Au final, avec ces bières de dégustation, bières aromatisées, bières sans alcool et autres, la bière est redevenue une boisson considérée comme “tendance”. On assiste, à une éclosion de brasseries en France, qui en compte aujourd’hui plus de 1 000, alors qu’il n’y en avait pas 500 il y a encore cinq ans.

Il faut aussi constater, que la consommation de bière en France part de loin, et donc a une large marge de progression. Il ne faut pas, en effet oublier, que la France reste l’avant-dernier pays d’Europe en terme de consommation par an, et par habitant avec une trentaine de litres.

Particulièrement confiant donc, M. Vermeulen “pense que le marché va continuer à croître“, d’autant que “le boom annoncé pour l’Euro (de football) n’a pas eu lieu“, a-t-il rappelé, évoquant notamment les températures maussades lors de la compétition organisée en France en 2016.

Crédit photo : Jean-Michel Galyek

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez