Paralympiques de Pyeongchang : une moisson de médailles pour la délégation Française

Paralympiques de Pyeongchang : une moisson de médailles pour la délégation Française

0

Félicitations, bravo, avec au final 20 médailles. Les athlètes, qui ont représenté la France aux Paralympiques de Pyeongchang, ont balayé le score réalisé il y a quatre ans à Sotchi. Il n’est pas question, que cette performance ne soit pas relayée en boucle comme il se doit, non pas pour nous consoler d’autres résultats moins reluisants, mais tout simplement parce qu’il n’est pas concevable de ne pas saluer comme il se doit, les efforts de personnes qui vont au-delà de leurs possibilités grâce à du courage, et de la volonté. La notoriété, et les feux des projecteurs sont trop souvent occupés par des personnes, qui n’ont véritablement rien fait pour avoir autant d’attention.

La délégation française, qui a participé à ces jeux en Corée du Sud, avec 12 athlètes et trois guides, finit à la quatrième place au tableau des médailles. Ils sont devancés par les Etats-Unis et leurs 36 médailles. Puis viennent les athlètes russes, qui ont participé sous drapeau olympique pour cause de sanction olympique liée au dopage généralisé du sport russe, et le Canada.

Le porte-drapeau de la délégation a montré l’exemple. Elle remporte quatre titres (descente, super-G, slalom géant, slalom) en cinq courses disputées et elle égale sa moisson de Sotchi en 2014. Marie Bochet est née avec une agénésie (atrophie) de l’avant-bras gauche, à 24 ans elle est la sportive française la plus titrée aux Jeux paralympiques hivernaux, avec huit médailles d’or depuis le début de sa carrière.

Dans son sillage, on retrouve le benjamin de l’équipe Arthur Bauchet, qui à seulement 17 ans, et pour sa première participation, repart avec quatre médailles d’argent (descente, slalom, super-combiné, super G). Un autre benjamin, Benjamin Daviet, 28 ans, a de son côté récolté cinq médailles, dont trois en or (biathlon 12,5 km, 7,5 km, relais 4×2,5 km) et deux en argent (biathlon 15 km, cross 20 km). Il faut, pour compléter le tableau, évoquer la snowboardeuse Cécile Hernandez, titrée à deux reprises (bronze en cross, et argent en slalom), Thomas Clarion (médaille de bronze en cross) et Anthony Chalençon (une médaille de bronze en biathlon 15 km) ainsi que Frédéric François, qui à 41 ans, participait à ses derniers Jeux, et a enfin récolté deux bronze (super G, slalom) et une médaille d’argent (combiné).

Il ne faut évidemment pas oublier dans ces félicitations, l’abnégation et la détermination de nombreuses personnes, qui dans l’ombre, œuvre parfois avec des moyens limités, et des conditions rudimentaires pour permettre à ces athlètes de réaliser leurs performances et à d’autres de tout simplement vivre leur vie.

 

Crédit photo : Laura Flessel

 

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez