Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Elysée dans la tempête

Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Elysée dans la tempête

0

Nous savons que l’actuel secrétaire général de l’Elysée n’aime pas se mettre sur le devant de la scène, c’est plutôt un homme de l’ombre. Alors, pour une fois, qu’il se retrouve être sous le feu des projecteurs, c’est à cause d’une enquête du parquet national financier, concernant ses liens avec un armateur italo-suisse. Il faut avouer, que l’on peut rêver mieux. On évoque des soupçons de conflit d’intérêts pour une affaire qui pourrait faire du tort à l’ensemble de l’exécutif français.

L’affaire a été révélée par Médiapart, qui relie Alexis Kohler et les principaux actionnaires d’un groupe de transport italo-suisse, MSC. Il s’agit de liens familiaux. Cette firme, est un très important client de STX France, les chantiers navals de Saint-Nazaire, qui sont passés finalement sous le pavillon italien en septembre dernier.

Médiapart, fait remarquer dans son enquête qu’Alexis Kohler n’a jamais informé la commission de déontologie de la fonction publique de ses liens familiaux avec les actionnaires de MSC. Il n’en fallait pas plus pour que l’association anticorruption Anticor, porte plainte pour “prise illégale d’intérêt, trafic d’influence, et corruption passive”. Elle estime notamment qu’Alexis Kohler “ne pouvait ignorer qu’il existait un conflit d’intérêts à représenter l’État français, alors même que sa famille était propriétaire de l’un de ses principaux clients“.

Des investigations sont actuellement menées afin de “vérifier si les règles relatives à la mise en disponibilité des agents publics ont bien été respectées” dans ce dossier, a indiqué le PNF dans un communiqué. L’enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance économique.

De son côté, le principal intéressé a “pris note” de la plainte déposée contre lui, mais il estime qu’elle repose sur des soupçons “totalement infondés”. Il peut compter sur le soutien du président. En effet, Alexis Kohler est un homme de 45 ans, haut fonctionnaire, passé par le Trésor, le FMI et l’Agence des participations de l’Etat (APE). Il a été nommé directeur-adjoint du cabinet de Pierre Moscovici, puis directeur de celui d’Emmanuel Macron, lorsqu’il est devenu ministre de l’Économie. Les proches collaborateurs du tandem, témoignent que les deux hommes s’apprécient. Ce n’est pas pour rien qu’Alexis Kohler occupe aujourd’hui un poste stratégique, sorte de bras droit d’Emmanuel Macron à l’Elysée.

Selon la présidence, “Alexis Kohler a toujours tenu sa hiérarchie informée de ses liens personnels avec l’entreprise MSC” et il s’est “systématiquement déporté de toutes les décisions ayant trait à cette entreprise“. L’Elysée rajoute, “c’est bien volontiers qu’Alexis Kohler communiquera au parquet l’ensemble des documents prouvant sa conduite respectueuse du droit dans toutes les circonstances de son parcours professionnel”.

A suivre…

Crédit photo : Présidence de la République France

 

 

 

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez