Football Leaks : “John” le pirate, qui dévoile les coulisses du foot-business

Football Leaks : “John” le pirate, qui dévoile les coulisses du foot-business

0

Au fur et à mesure, nous en savons un peu plus sur le fameux hacker, qui est à l’origine de nombreuses révélations groupées dans le “Football Leaks“. Il s’agit de Rui Pinto, un pirate informatique portugais. Derrière ce personnage passionné évidemment d’informatique, on retrouve aussi un vrai amoureux du ballon, supporter du FC Porto et de Christiano Ronaldo. Cependant, la justice portugaise lui reproche des faits de chantage.

Football Leaks, c’est de nombreux documents qui mettent en lumière les coulisses du ballon rond. C’est une descente dans les entrailles financières du fonctionnement des clubs, des transferts, des agents. Tout ce qui fait, que le ballon n’est plus qu’un simple sport, mais qu’il est devenu une grande société de spectacle et un business juteux pour certains.

Rui Pinto a 30 ans, il a été surnommé John par les journalistes quand il a commencé à divulguer ses premiers documents. Il s’agissait, des contrats de joueurs et d’entraîneurs appartenant au club Sporting Portugal et au fonds d’investissements Doyen, basé à Malte. Depuis, nous avons un peu plus découvert les pratiques douteuses de ce fonds d’investissements dans la gestion de carrière de sportifs. Petit à petit, ce sont des millions de documents, qui seront dévoilés dans un premier temps, avant d’être utilisé par un consortium de médias européens. Ces derniers reconstruisent les mécanismes d’évasion fiscale, des soupçons de fraude et de corruption mettant en cause plusieurs joueurs vedettes et dirigeants de clubs. De son côté, le lanceur d’alerte s’est installé à Budapest, en tant qu’étudiant Erasmus dans le cadre d’études d’Histoire qu’il n’a pas terminées. Il crée alors le site internet “Football Leaks“.

Si Rui Pinto, a décidé de sortir de son anonymat pour accorder des interviews, c’est pour attirer les feux des projecteurs sur ce qu’il a fait, et comme il le dit, démasquer un peu plus “les principaux protagonistes de cette industrie du football malhonnête“. C’est surtout qu’il est maintenant aux prises avec la justice.

En effet, cet autodidacte, qui s’est tourné vers l’informatique, à partir de 23 ans, serait responsable d’un détournement de 300 000 euros d’une banque basée aux îles Caïmans, selon les enquêtes publiées par la presse portugaise. Bien sûr, l’intéressé a une autre vision de l’affaire, et il explique avoir conservé des données qui “montrent comment les Iles Caïmans, ont été utilisées à grande échelle pour pratiquer le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale“. Il est aussi accusé de chantage à l’encontre du groupe Doyen.

Pour les avocats du jeune homme, il est évident que l’on cherche à réduire au silence leur client. Le jeune homme, se bat pour éviter son extradition et il accuse les autorités portugaises de vouloir l’empêcher de collaborer dans les enquêtes déclenchées en France, en Suisse ou en Belgique à la suite des révélations des “Football Leaks“.

Crédit photo : jannes glas

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez