Kane Tanaka, la personne la plus âgée du monde est une Japonaise

Kane Tanaka, la personne la plus âgée du monde est une Japonaise

0

Tranquillement, une Japonaise qui s’appelle Kane Tanaka, est devenue la doyenne de l’humanité. Du haut de ses 116 ans, elle contemple le devenir du 21e siècle après avoir traversé presque entièrement le 20e. En effet Kane Tanaka, est née le 2 janvier 1903. C’est officiellement la personne la plus âgée à vivre dans le monde.

Elle entre donc dans le Guinness des records, à la suite de Chiyo Miyako, qui elle-même avait succédé à Nabi Tajima, morte à 117 ans. Ceci démontre la longévité bien connue des habitants du Japon. Chez les hommes aussi, le doyen de l’humanité fut souvent un Japonais comme Jiroemon Kimura, qui est mort en 2013 et qui détient le record de longévité masculine. Plus récemment, Masazo Nonaka, est mort au mois de janvier, il avait 113 ans.

En ce qui concerne Kane Tanaka, elle vit dans une maison de retraite située à Fukuoka, dans l’ouest du Japon. Elle a dû traverser énormément de choses et pas toujours faciles, car elle déclare qu’elle vit actuellement le meilleur moment de sa vie. Cette mère de famille qui a eu 4 enfants et en a adopté un, se souvient bien de son voyage aux Etats-Unis dans les années 1970 avec son mari Hideo Tanaka. Ils se sont mariés en 1922. Ce voyage lui a permis de voir une partie de sa famille qui s’est installée en Amérique. Plus étonnant, elle a guéri d’un cancer du côlon diagnostiqué à 103 ans et elle attribue tout simplement sa longévité à sa foi en Dieu.

Maintenant, elle partage sa vie avec les mathématiques et la calligraphie. “L’un de son passe-temps favori est le jeu Othello, elle est devenue experte dans ce classique des jeux de société.

Comme souvent dans ce cas-là, son statut de doyenne est contesté. Pour certains, une Bolivienne Julia Flores Colque, surnommée d’ailleurs “Mama Julia”, serait née le 26 octobre 1900 dans un campement minier des montagnes andines. Cela nous ramène au record de Jeanne Calment, décédée en 1997 à l’âge de 122 ans et 164 jours, qui reste toujours en vigueur, même si des chercheurs russes ont vivement mis en doute ce record en prétextant que sa fille aurait pris son identité et en fait, ce serait elle qui est morte en 1997.

Crédit photo : masaaki komori

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez