Franck Ribéry va quitter le Bayern Munich après 12 ans en Allemagne

Franck Ribéry va quitter le Bayern Munich après 12 ans en Allemagne

0

Franck Ribéry et le Bayern de Munich, ce sera bientôt fini. Le club allemand, a confirmé que l’ailier français, octuple champion d’Allemagne et vainqueur de la Ligue des Champions sous les couleurs bavaroises, ne prolongerait pas son contrat qui expire en juin. Cela va mettre fin à une idylle de 12 ans entre le français et le club allemand.

12 ans, cela représente un sacré bail à ce niveau de la compétition. Cela signifie 12 ans au plus haut niveau pour un des joueurs mal-aimé des Français. Il est évident, que ce n’est pas la même perception de joueur et de l’homme que l’on a de l’autre côté du Rhin. On ne garde pas la confiance d’un club comme le Bayern de Munich comme cela. Le club, a les manières allemandes dans ses gènes, c’est-à-dire correctes, sérieuses, mais sans pitié. Si le joueur français est resté au club, c’est d’une part parce qu’il a inscrit 300 buts et il en a certainement offert autant à ses partenaires. C’est parce qu’avec lui, le club a gagné huit championnats d’Allemagne et bientôt neuf, il a disputé trois finales de Ligue des champions, pour un titre, gagné cinq coupes d’Allemagne et quatre supercoupes.

Arrivé en 2007, pour environ 30 millions d’euros, une belle somme à l’époque, le Nordiste a largement fait taire les critiques et s’est imposé dans le monde du football Allemand, pour devenir le chouchou de l’Allianz Arena, le stade du Bayern. Ce dimanche, le Bayern a donc mis en ligne un article et une vidéo titrée “Merci bien, Franck Ribéry”.

Avec lui, un autre vieux va s’en aller, il s’agit du Néerlandais Arjen Robben. Un duo baptisé “Robbery” qui aura considérablement marqué le football européen durant 10 ans.

De son côté, Franck Ribéry a déclaré sur le site du club, “quand je suis arrivé en Bavière, c’est un rêve qui s’est réalisé. Les adieux ne seront pas simples, mais je n’oublierai jamais ce que nous avons vécu ensemble. Nous avons tellement gagné tous les deux… Plus de 20 trophées”. Il est vrai, que les supporters du club ont bien aimé la simplicité de l’homme. En Allemagne, fini les moqueries sur son parler, un Allemand approximatif, est bien mieux accepté pour un joueur étranger, qui fait l’effort de s’intégrer. C’est bien ce qu’a réussi Franck, certainement que le cadre strict du club a dû l’aider à se structurer et à bien mener sa barque. Pour le club, la jovialité du bonhomme avec ses fameuses blagues potaches, a largement donné une image solide, mais empreinte de bon sens et pour reprendre un terme la mode “populaire”.

Ribéry et Robben, auront droit à un match hommage, peut-être sous forme de jubilé en 2020. En attendant, est-ce que Franck Ribéry s’offrira désormais un dernier challenge, dans un championnat européen ou dans une destination plus exotique histoire de refermer ce chapitre en douceur et ouvrir un peu plus le porte-monnaie ?

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez