La terrible affaire du “bus fantôme “de Marseille enflamme les réseaux

La terrible affaire du “bus fantôme “de Marseille enflamme les réseaux

0

A première vue, on pourrait croire à une ténébreuse histoire d’espionnage, ou pire encore, un nouvel épisode “gore” d’une série de zombies. En fait, il s’agit ni plus ni moins, d’une ligne de bus marseillaise, qui est répertoriée nulle part. Elle serait utilisée durant la saison estivale par une poignée d’initiés, qui en connaissent l’existence.

Non, ces initiés ne sont pas de dangereux “Illuminatis”, mais des habitants qui vont et viennent entre le centre-ville et les quartiers, comme le Prado-Plage, Vieille-Chapelle, la Pointe-Rouge et La Madrague-de-Montredon. C’est d’ailleurs, ce qui lui a valu son surnom de “Spécial MDM”. Le souci réside dans le fait, que visiblement cette ligne estivale, a été mise en place en toute discrétion, et les horaires ne sont connus et partagés que par une petite partie de la population.

Cependant, de nombreux habitants, qui ne font pas partie de ceux qui savent, ont vite été intrigués par les douze allers-retours quotidiens. Ce bus, n’étant pas un bus spécial affecté à une opération ponctuelle ou par un événement particulier, la question s’est posée, pour qui roule ce bus ?

C’est alors, que le site d’informations en ligne Marsactu, révèle tout simplement que le “Spécial MDM” est un service supplémentaire mit en place, logiquement pour tous. Cependant, la Régie des transports marseillais (RTM) s’est bien gardée de l’ébruiter. Il est fait nulle part mention de son existence et de ses horaires.

Résultat, certains s’agglutinent dans la ligne 19, qui voit sa fréquentation doubler durant l’été au point qu’il faut parfois laisser passer un ou deux bus pour monter à bord. D’autres, discrètement et tranquillement prennent le Spécial MDM. De plus, cette ligne fantôme n’assure pas l’arrêt au rond-point du Prado, ou ni ceux de bord de mer, pour éviter le flot des touristes.

Selon Hervé Menchon, conseiller municipal EELV du secteur, “la RTM n’est pas dans son rôle quand elle met en place un tel service et restreint l’information de manière à en limiter la fréquentation. On entre là dans une logique de privilège”.

Décidément, adepte de la discrétion, la RTM se montre peu loquace sur le sujet. Elle convient, que cette ligne estivale “secrète” existe depuis plus de dix ans. Par contre, à ce sujet, Yves Moraine maire (LR) des 6e et 8e arrondissements en profite pour répliquer, “elle a été mise en place à une époque où la métropole était présidée par un socialiste et la RTM par un homme de gauche”.

Avec la fin de la saison estivale, le Spécial MDM a cessé de circuler jusqu’à l’année prochaine. Avec un petit effort de communication, la régie annonce “l’an prochain, les horaires seront rendus publics”. Bel effort en perspective…

Crédit photo : val vesa

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez