L’île chinoise de Sanya, l’antre de la longévité

L’île chinoise de Sanya, l’antre de la longévité

0

Nous rêvons tous d’une éternelle jeunesse, de recettes miracle pour prolonger la vie dans de bonnes conditions. C’est pour cela, que de nombreuses personnes regardent avec envie les habitants de Sanya, dans le sud de l’île chinoise de Hainan. Celle-ci, est surnommée l’île de la longévité pour sa proportion de centenaires parmi les plus élevés au monde. Bien sûr, tout cela n’est pas passé inaperçu aux yeux des agences de tourisme, qui proposent de partager un peu ses secrets du bien-être.

Petit à petit, l’île est donc devenue un nom en tant que destination touristique tournée vers la santé et le bien-être. Certains s’imaginent percer le secret de cette exceptionnelle espérance de vie, en se baladant dans le site culturel de Nansha appelé également “Vallée de la longévité”. D’autres plus raisonnables profitent des paysages, des sources d’eau chaude et de sa médecine traditionnelle pour se relaxer.

Tortues de longévité

Par contre, il est vrai que l’île offre à ses habitants une très grande espérance de vie. Les raisons sont certainement liées à un environnement très sain et relativement calme. A cela il faut ajouter, des habitudes alimentaires traditionnellement bonnes qualitativement. De plus, les plus mystiques feront remarquer que la vallée à la forme d’une tortue, qui est un animal synonyme de longévité dans la symbolique chinoise.

De fait, tout est fait pour retrouver calme, sérénité et un peu de luxe aussi. Sanya, attire les visiteurs grâce à ses sources d’eau chaude, qui font tellement de bien, et dont les touristes profitent un maximum. Cependant, on n’a pas rien sans rien, et les meilleurs emplacements et conditions sont partagés par de nouveaux hôtels de luxe, qui ont des accès privilégiés.

Médecine traditionnelle et acupuncture 

Les professionnels du tourisme proposent aussi d’allier le cadre idyllique de l’île et bénéficier des traitements de médecine traditionnelle chinoise. On retrouve donc, une flopée de traitements externes proche de la thalassothérapie, comme par exemple, les compresses d’eau chaude, les enveloppements de boue et bien d’autres. A cela, vient s’ajouter le plus souvent l’acupuncture. L’idée bien sûr, est de limiter ensuite le recours à des médicaments.

Soigner n’est pas le but de l’approche de la médecine chinoise qui agit en amont en essayant de prévenir. Elle privilégie, une vie plus saine et un minimum de sérénité. C’est pour cela, qu’une expérience Tai-Chi vient se rajouter au séjour. “Le Tai-Chi peut réguler votre équilibre psychique et physiologique en aidant l’énergie et le sang à circuler de manière harmonieuse,” affirme Xinhong Guo, instructrice de Tai-Chi.

Vous l’avez compris, il n’y aura pas de miracle à Sanya, juste l’occasion de faire un bon séjour très reposant, ce qui est une bonne chose. Pour le reste, c’est aussi s’entendre dire des choses que l’on sait déjà à propos de bonnes habitudes à prendre.

Crédit photo : henry co

 

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez