Dans l’Alabama, les Allemands et leurs fusées sont toujours là

Dans l’Alabama, les Allemands et leurs fusées sont toujours là

0

Chaque ville a ses particularités, ses spécialités, ses lieux forcément uniques et bien sûr, ses “héros”. La ville d’Huntsville dans l’Alabama, vit à l’heure allemande. C’est une conséquence de la Seconde Guerre mondiale, qui a vu l’arrivée du héros local, qui n’est autre que l’ingénieur Wernher von Braun, le créateur des V-1 et V-2 allemands, et un des pères du programme spatial américain.

Du coup, à Huntsville, dans le Sud profond des Etats-Unis, vous pouvez aisément manger des schnitzels, et participer à l’occasion à une Oktoberfest. Si les choses, prennent une tournure germanique, le sujet sera la conquête de l’espace.

En effet, les Allemands de deuxième génération sont les enfants des ingénieurs et scientifiques allemands qui, après avoir développé les fusées V-2 du régime nazi, ont inventé, celles qui ont emmené les Américains sur la lune. Leurs parents sont arrivés dans le sillage de l’ingénieur Wernher von Braun. Celui-ci, s’est rendu aux Américains à la fin de la guerre.

Cette communauté, a ensuite migré à Huntsville. Von Braun devint le premier directeur du centre spatial Marshall de la Nasa, en 1960. De fait, la situation se stabilisa et avec le calme revenu, la vie a repris son cours. “Il a y eu un baby-boom entre 1948 et 1949“, explique Peter Grau, ancien cadre de télécommunications, né lui-même en 1949.

Il a fallu pour ces familles, comme pour tous les migrants, mélanger habitudes locales et habitudes familiales. Cependant, comme beaucoup de familles allemandes habitaient le même quartier, il fut surnommé « Sauerkraut hill”, la colline de choucroute.

Au fur et à mesure, Huntsville s’est imprégné de la présence de ses ingénieurs allemands et de leurs familles. Actuellement, l’arène sportive s’appelle von Braun, comme le club d’astronomie. Toute cette épopée spatiale, fait la fierté et une manne de revenus pour la ville, qui a été transformée en hub aérospatial et technologique.

Difficile donc de revenir sur le fait que la moitié de l’équipe von Braun fut membre du Parti nazi, selon l’historien Michael Neufeld, dont von Braun lui-même, aussi recruté par les SS en 1940. Le sujet est “tabou” et les réponses sont claires. Pour ces enfants, la situation de leurs parents était simple, “ dans l’Allemagne d’Hitler, c’était l’adhésion ou le front, voire la mort “. De plus, pour de nombreux ingénieurs, le décompte final fait état de 5 ans un peu plus pour certains, de travail pour l’armée allemande, contre plus de 25 ans pour l’armée américaine et la Nasa.

Ils ont le soutien de nombreux autres habitants américains du coin, et l’historien local de la Nasa, Brian Odom, 41 ans, explique “l’histoire commence en 1945, c’est culturel. Nous ne voulons pas gêner nos héros et leurs familles“. L’histoire d’Huntsville, ne veut pas oublier que grâce à l’équipe von Braun, l’Amérique est allée sur la Lune. Le maire Tommy Battle peut ainsi annoncer fièrement, “pour la première fois de l’histoire, Huntsville a fait une chose que personne d’autre n’avait jamais réussie“.

Crédit photo : Billy Brown

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez