Stupeur au Brésil : le club de football de Cruzeiro descend en 2e division

Stupeur au Brésil : le club de football de Cruzeiro descend en 2e division

0

Ce fut d’abord incroyable, impensable, inimaginable, puis c’est rapidement devenu ingérable, incontrôlable inarrêtable. Le club de Football Brésilien de Cruzeiro va descendre en 2e division à la suite d’une défaite sur son terrain face à Palmeiras ce dimanche. C’en est trop pour les supporters du club, qui n’ont jamais vécu cela. En effet, cela fait 98 ans que le club évolue en première division. L’émotion a pris le dessus et de nombreux spectateurs ont laissé éclater leur colère. Cette défaite, a déclenché un pugilat monstre dans les tribunes, les supporters locaux manifestant leur mécontentement avec violence.

Au Brésil où le football est une institution, l’amour d’un supporter pour son club est immense. La fierté pour un maillot et un club dépasse l’entendement. Or, c’est un club mythique du pays qui traverse une période sombre. Il faut pourtant se résoudre à accepter, que le Cruzeiro n’évoluera pas la saison prochaine en première division. Cette descente met fin à 98 ans de présence dans l’élite du football brésilienne. Suprême humiliation, cela arrive après une défaite à domicile lors de la dernière journée, alors qu’il aurait fallu une victoire pour espérer se maintenir. Au contraire, ce sont les visiteurs qui en deuxième mi-temps ont enfoncé le clou avec un but à la 58e minute, et surtout un autre de Dudu à la 84e, qui a mis le feu aux poudres.

Dire que la fin du match fut chaotique est un euphémisme, car la rencontre n’a pas pu se terminer correctement. La rage des supporters locaux a déclenché le chaos, et l’arbitre a alors décidé d’interrompre prématurément la rencontre, dont la sécurité n’était plus assurée. Dans le stade, des bagarres ont éclaté, les sièges arrachés, et tout ceci a amené la police à intervenir à grands coups de jets de grenades.

Tristesse et résignation, pour ce club fondé en 1921, qui a 2 ans près, aurait pu fêter 100 ans en première division. Une bien belle longévité pour le Cruzeiro, qui est l’une des équipes les plus titrées du pays. Le club du champion du monde 68 Tostao et des débuts du “Fenômeno” Ronaldo espère conquérir d’autres titres. Il faut compléter une belle galerie de trophées comprenant deux Copas Libertadores, quatre championnats du Brésil et six Coupes du Brésil remportées.

Pour la petite histoire, c’est “fla-fla” autrement dit Flamengo qui a été sacré champion.

Crédit photo : Glaucia Goes

 

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez