Numérotation de la TNT: bataille autour du regroupement des chaînes d’infos

Numérotation de la TNT: bataille autour du regroupement des chaînes d’infos

0

En matière de communication, tous les détails ont leur importance. Alors vous imaginez bien qu’en matière de télévision, le moindre changement doit être analysé et réfléchi. Bientôt, il va être proposé une nouvelle numérotation des chaînes de TV. Cette attribution n’est pas sans conséquence, ni anodine. Ce changement, est la conséquence de la fermeture de France 4 et France Ô. Du coup, 2 camps s’affrontent, d’un côté les partisans du regroupement des chaînes d’infos, et de l’autre côté ses opposants farouches.

A la base donc, tout le monde se retrouve devant le CSA qui devra réallouer les numéros des chaînes de la TNT. Les chaînes publiques France 4 et France Ô, qui occupent respectivement les canaux 14 et 19 vont cesser leur activité. Ce sera l’occasion de mettre en place un regroupement des chaînes d’infos, pour plus de cohérence et de facilité envers les usagers.

Ça, c’est le leitmotiv France Télévisions et TF1. Cependant, le but est avant tout de se retrouver en meilleure posture sur ce que l’on pourrait appeler la “grille de départ” de la numérotation des chaînes. Celle-ci, a toute son importance. Nous sommes nombreux en effet, à prendre les infos sur la première venue en allumant et en zappant. Si l’on prend en considération cela, LCI la filiale de TF1 et la chaîne publique France Info, qui sont actuellement reléguées sur les canaux 26 et 27 du fait de leur arrivée tardive sur la TNT, pourraient y gagner en lisibilité et en fréquentation.

Par contre, du côté de BFMTV, il n’en est pas question. L’idée même est rejetée en bloc dans le camp d’Altice, maison-mère de BFMTV. Il faut dire, que pour l’instant BFMTV est installée sur le canal 15, et cela lui confère une primauté qu’elle sait très importante dans ses résultats. Derrière elle, on retrouve à un degré moindre, CNews filiale du groupe Canal+, avec le numéro 16.

Chacun relaye ses arguments pour défendre sa position. Delphine Ernotte, la PDG de France Télévisions, a indiqué “peut-être que la revue des numérotations (de la TNT) par le CSA sera une occasion d’aider France Info“. Fabien Namias, le directeur général adjoint de LCI, rejoint ce discours et affirme qu’un regroupement pourrait “permettre au téléspectateur de s’y retrouver plus simplement”.

Alain Weill, le patron d’Altice France et fondateur de BFMTV, fait remarquer par contre, que “si on regroupe toutes les chaînes, notre audience baissera et on perdra de l’argent”. Il avance sa solution, qui serait d’avancer d’un numéro toutes les chaînes situées après France 4. BFMTV obtiendrait ainsi le canal 14, CNews le 15, et ainsi de suite. Le changement dans la continuité en quelque sorte.

Crédit photo : Hugo

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez