“Salvator Mundi” est bien une peinture de Léonard de Vinci

“Salvator Mundi” est bien une peinture de Léonard de Vinci

0

La peinture de Léonard de Vinci “Salvator Mundi”, a la particularité d’être la plus chère du monde, car elle a été achetée en novembre 2017 pour la somme de 450 millions de dollars. Evidemment, cette vente a mis les projecteurs sur le tableau, et une polémique s’en est suivi. Elle met en doute le fait qu’elle soit vraiment l’œuvre du grand maître italien.

C’est pour cela, que des scientifiques ont étudié de nouveau la peinture. Il s’agit de confirmer une nouvelle fois, les conclusions des experts de 2011, qui ont attribué le “Salvator Mundi” au célèbre peintre et homme de sciences italien. C’est plus précisément, l’orbe que tient le Christ Sauveur qui concentre l’attention des experts. Elle est au centre des débats qui anime la profession concernant l’attribution de la peinture à Léonard de Vinci ou à un autre artiste.

Un orbe, est un objet important dans l’iconographie chrétienne. Elle est le symbole pour l’occasion de la domination du Christ sur le monde. Or, l’orbe figurant sur la peinture est une sphère en verre transparent présentant des reflets et des scintillements pas très réalistes. De nombreux experts, considèrent que Leonard de Vinci étant particulièrement érudit en matière de sciences, et notamment d’optique, il ne se serait pas permis de telles fantaisies.

C’est sur ce thème, que se sont focalisé Zhanhang Liang, Michael T. Goodrich et Shuang Zhaodes, tous 3 chercheurs en informatique à l’université de Californie. Leurs conclusions sont sans équivoque, la sphère est représentée selon les règles de l’art et conformément aux lois de l’optique. Pour en arriver là, ils ont généré une reproduction de l’œuvre en 3D et en utilisant des techniques d’infographie. En utilisant un algorithme mis au point pour l’occasion, ils ont ensuite reproduit les faisceaux lumineux du tableau.

A partir de là, toute une série de tests ont été pratiqués. Chaque hypothèse, a pris en compte une constitution différente de l’orbe. Les 3 chercheurs ont démontré, que les conditions étaient réunies et parfaitement concordantes. Cela confirme ainsi, que la représentation de l’orbe et de la lumière qui la traverse est réaliste. Tout cela amène à penser, que le tableau le plus cher du monde est bien l’œuvre de Léonard de Vinci.

Crédit photo : 2001online

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez