“The Hunt”, film polémique par excellence sortira finalement en mars

“The Hunt”, film polémique par excellence sortira finalement en mars

0

C’est bien connu, rien ne vaut une bonne polémique bien maîtrisée, pour une bonne publicité. C’est certainement, ce que doivent penser les studios Universal. Ils ont visiblement décidé de jouer la carte de la controverse, pour faire la promotion de leur film “The Hunt”. Rappelons, que la sortie initiale de celui-ci, avait été annulée en septembre dernier. A l’époque, le scénario de ce film brutal et violent dans lequel les armes sont en vedette, tombait mal au milieu de deux fusillades, à El Paso et Dayton ayant fait 31 morts.

Le synopsis, est à la fois simple, mais pas sans arrière-pensée. Le film raconte l’histoire d’un groupe de l’élite, qui chasse des “Américains ordinaires” pour le plaisir. Il est évident, que beaucoup se sont reconnus dans les traits grossiers de certains personnages du film, qui ne fait pas dans la dentelle. Des individus qui en chassent d’autres, ce n’est pas une première, car en 1934 dans un film intitulé “les chasses du Comte Zaroff”, il est déjà question du même gibier. Cependant, le film insiste sur les élites richissimes chassant et abattant, par pur snobisme et mépris de classe, des pauvres issus d’Etats ruraux. Il n’échappe à personne, que ceux-ci sont traditionnellement les bastions du Parti républicain. Pour bien contextualiser le propos, les riches chasseurs appellent parfois leurs proies les “déplorables”. C’est un terme employé durant la campagne présidentielle de 2016 par Hillary Clinton, pour désigner les militants de Donald Trump les plus extrémistes.

Il y a un an, on était bien loin des rappels d’historiens du cinéma, et la polémique a débordé le simple cadre émotionnel des attentats. La métaphore politique entre les Démocrates assimilés aux élites, qui chassent les rednecks assimilés aux Républicains, est évoquée. Une polémique et une réaction que ne pouvait pas rater Donald Trump en personne. Il sort son couplet classique contre le Hollywood gauchisant, “le film qui sort est réalisé pour jeter de l’huile sur le feu et semer le chaos. Ils créent leur propre violence et après, ils rendent les autres responsables ! Ce sont de vrais racistes, et sont très mauvais pour le pays”.

Avec les attentats en toile de fond, à l’époque, ce qui partait pour être une large satire sociétale, devient un thriller de mauvais goût. Quelques mois plus tard, cette sortie ratée est devenue un argument massue de promotion. Le communiqué annonçant sa sortie prochaine, évoque sobrement, “celui dont on a le plus parlé sans l’avoir jamais vu… pour l’instant“.

Pour bien accentuer ses effets d’annonce, une affiche de “The Hunt” mentionne aussi la citation suivante, attribuée à la très conservatrice chaîne de télévision Fox News, “montre le vrai visage d’Hollywood…dément et maléfique“. De son côté le producteur Jason Blum fait remarquer que le synopsis officiel, ne fait pas complètement la partie belle aux privilégiés libéraux, puisque l’une des proies se rebiffe et finit par traquer à son tour ses tortionnaires, les éliminant les uns après les autres.

C’est certainement efficace, rythmé et sans temps mort, c’est américain, c’est Hollywood ! Ce sera certainement le spectateur qui devra mettre du second degré…ou pas.

Crédit photo : jon tyson

 

 

.

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez