Coronavirus : certains secteurs profitent du confinement 

Coronavirus : certains secteurs profitent du confinement 

0

La crise du coronavirus, a des répercussions dans de multiples domaines. Nous devons tous nous adapter à de nouvelles conditions de vie. Avec près d’un milliard de personnes confinées à travers la planète, de nombreux pans de l’activité économique, fonctionnent au ralenti. Dans un premier temps, on pense immédiatement aux secteurs qui vont souffrir de cette situation. Cependant, dans un deuxième temps, on imagine bien que certains vont au contraire, profiter de cette nouvelle situation. 

Il ne s’agit pas de dire “à qui profite le crime”, mais juste de faire le point et d’admettre clairement, que certains pans de l’activité économique se retrouvent renforcés. Comme d’habitude, là où il y a des perdants, on retrouve en face quelques gagnants.

Par exemple, les petits commerces et entreprises indépendants de proximité souffrent, alors que parmi les grands gagnants actuels, on retrouve les grands sites de commerce sur Internet. Il apparaît simple et évident, que les consommateurs confinés chez eux, achètent en ligne les produits de première nécessité. Du coup, de nombreuses grandes enseignes ont enregistré une hausse des commandes. Les actions des géants Américains de la distribution Walmart et Amazon, ont largement compensé la chute générale du 16 mars, qui reste la journée noire pour les bourses mondiales.

Plus globalement, avec la mise en place générale du télétravail, les demandes pour des technologies permettant les réunions à plusieurs, ont connu une forte hausse. Les spécialistes de la vidéo-conférence, se frottent les mains et les actions de ses sociétés s’envolent.

Sur le même principe, les personnes restent chez elle, et il faut bien passer le temps. Les grandes chaînes de salles de cinéma connaissent donc une baisse sans précédent de fréquentation, et ferment leurs portes pour contribuer à contenir la propagation du virus. Du coup, la fréquentation des plateformes de streaming, a connu une hausse de 20 % le week-end dernier. Tout cela, malgré qu’en Europe, plusieurs acteurs de la vidéo et de la télévision en ligne,  ont réduit les débits afin d’utiliser moins de réseau pour alléger la pression sur l’internet.

Il en est de même, pour les salles de gym, qui sont désormais fermées. Cela fait l’affaire des cours en ligne pour s’entraîner à domicile. Tout va bien pour les fournisseurs d’équipements de gym pour les particuliers.

Enfin, certaines entreprises gagnantes sont moins évidentes, car elles occupent des niches d’activités. C’est le cas par exemple, des sociétés de jets privés, qui font face à une hausse sans précédent de la demande. De nombreux clients fort riches, ne veulent pas prendre le risque de se retrouver confinés avec des centaines d’autres passagers.

Reste maintenant à déterminer, si certains changements dans les organisations de travail et autres vont être pérennisés pour la suite. On pourrait assister à une espèce accélération du changement des habitudes. Une accélération symptomatique, qui caractérise les grands événements mondiaux.

Crédit photo : milky interactive

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE.

Commentez